Hoi An

Hoi An  est une des plus belles villes du Vietnam, située dans le centre Vietnam, juste au sud de Da Nang. La vieille ville de Hoi An est répertoriée comme un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Imaginez un magnifique vieux quartier truffé de pagodes et d’anciennes maisons chinoises, des rues pavées  pleines de tailleurs et confectionneurs de chaussures, des nuits illuminées de lampions multicolores et plein de restos sympas…
Et ce n’est pas tout… à quelques kilomètres, vous aurez le choix entre des longues étendues de plage, idéales pour une pause ou les sports nautiques, la plongée autour des magnifiques îles Cham, la visite du site Cham de My Son ou encore d’innombrables balades en vélo, en moto, en bateau à travers les rizières….
Certains sont un peu déçus car Hoi An est très touristique et croule sous les boutiques de souvenirs. Mais elle renferme tellement de trésors et est si agréable à visiter qu’elle est une étape incontournable. Et il suffit d’un tour de roue pour fuir la pression touristique et se retrouver au coeur du Vietnam.

La meilleure période pour la météo à Hoi An va du mois de mars au mois de mai. Les journées restent très ensoleillées jusqu’à fin août ce qui permet toujours de bien profiter de Hoi An et sa région. Mais il faut savoir qu’il fait alors très chaud et humide.

Ce qu’il vous faudra voir à Hoi an :
- Les Bateaux Cygnes, sur la rivière, ce sont littéralement des bateaux de passagers en forme de cygnes géants dont les yeux s’allument la nuit, sympathique.

- Le Pont couvert japonais (Chua Cau ou Lai Vien Kieu), à l’extrémité ouest de la rue Tran Phu. Le pont a été construit dans le début des années 1600 par la communauté japonaise, environ 40 ans avant qu’ils ne quittent la ville pour retourner au Japon en vertu de la stricte politique de sakoku appliquées par le shogunat Tokugawa, et rénové en 1986. Aujourd’hui, c’est le symbole de Hoi An.

- Le Musée de la culture populaire, 33, rue Nguyen Thai Hoc. Ce musée documente la robe et de la culture des régions rurales du Vietnam.

- Musée de la Céramique du commerce, 80, rue Tran Phu.

- Le Musée d’Histoire et de Culture de Hoi An, 7, rue Nguyen Hue. Photos en noir et blanc de Hoi An, prises dans le début du 20e siècle. Il abrite également un vieux canon, environ deux-mille pots ans de la période de Sa Huynh, et une caisse pleine de briques neuvième siècle et les carreaux de la période de Champa.

- La Maison Phung Hung, 4 Nguyen Thi Minh Khai Street, juste à l’ouest de le pont japonais. Maison traditionnelle de deux étages en bois, habité depuis plus de 100 ans par huit générations.

- La Maison Tan Ky, 101 rue Nguyen Thai Hoc.

- la Salle de l’Assemblée cantonaise (Quang Dong), 176, rue Tran Phu. Construit en 1885, elle dispose d’une cour calme avec des statues d’ornement.

- Hall de Réunion de Phuc Kien, 46 rue Tran Phu. Construit en 1757.

- Hall chinois de Rencontre de l’ensemble communautaire (Trieu Chau), 157 Nguyen Duy Hieu. Construit en 1887. Il est près de la salle de Fujian, couvrant également le bloc.

- L’orphelinat de Hoi An est situé juste à côté de l’église catholique romaine. La fondation Khanh travaille en permanence à l’orphelinat afin d’améliorer la santé des enfants, l’éducation et la qualité de vie.

- La plage Cua Dai , elle est située à 5 km de Hoi An, c’est également un quartier de Hoi An.

- la plage An Bang , elle est située à 2,5 km de Hoi An. Elle est connu comme la plage la plus paisible. ( du moins plus que celle de Cua Dai )

- My Son – les ruines de l’ancien empire Cham, dans la jungle à un peu plus d’une heure de la ville

- Les îles Cham offrent des excursions, de la plongée en apnée ou la plongée sous-marine

- Les montagnes de marbre, 9 km près de Da Nang, valent bien un voyage le matin ou l’après-midi de Hoi An.